Scénographie responsable pour un événement : c’est possible !

 

Le samedi 7 octobre dernier, dans le cadre de la Semaine Bleue 2017, a eu lieu la journée « Un jour aidant, un jour aidé, tous concernés ! ». Pour cet événement, la Mairie de Montreuil a fait appel à La Koncepterie pour Koncocter la communication et la scénographie. FabriK à événements responsables, nous avons mis toutes nos idées et compétences pour inscrire ces missions dans notre démarche de développement durable et d’éco-conception. On vous propose ici des idées pour minimiser son impact environnemental tout en garantissant une scénographie qualitative et positive ! Pour commencer, attachons-nous tout d’abord à comprendre les pratiques, enjeux et solutions liés au challenge de l’événementiel responsable.

 

Constat et pratiques

Le constat concerne le recours massif à l’usage unique dans l’univers événementiel. L’organisation de tous types de manifestations nécessite de poser un cadre et des décors afin de créer un univers spécifique. Après l’aménagement du lieu investi, une fois les festivités terminées, les acteurs s’emploient à cette tâche de l’ombre nommée démontage. Et là, c’est le couac : encore trop souvent, la majorité de la scénographie est jetée. Un événement, un décor.

La moquette constitue un exemple emblématique de cette pratique. En 2015, 38.5 millions de m² en ont été vendus. De quoi recouvrir deux fois les rues de la capitale. Dans le même temps, tous les ans 1.6 tonne de moquette est jetée ou brûlée après une utilisation unique. Cependant, des solutions existent pour limiter ces gaspillages matériel et énergétique !

 

 

Recycler 100 m2 de moquette permet de détourner environ

243 kg de moquette des décharges, d’économiser 193 litres

de pétrole et évite l’émission d’environ 445 kg de CO2 dans

l’air (l’équivalent d’un trajet en voiture de 1600 km).

 

 

 

L’économie circulaire ? Une alternative viable !

Les solutions peuvent être mises en place à différents niveaux, notamment en s’appuyant sur l’économie circulaire. « L’économie circulaire est un modèle de production, d’échanges et de consommation fonctionnant en boucles : les produits ne sont pas seulement utilisés une fois puis éliminés, mais sont maintenus dans une boucle économique vertueuse en allongeant leur durée de vie, en les réutilisant ou en les recyclant. Les ressources sont ainsi valorisées et préservées, créant plus de valeur et moins de déchets. » (Cf. Rapport ZéroWasteFrance). Cette logique est celle appliquée par nos Koncoctrices lors de la confection de la scénographie.

 

Notre solution : récupérer, louer et emprunter !

Voici ci-dessous la recette de la scénographie responsable sur l’événement à Montreuil le 7 octobre 2017.

Une louche de récupération… C’est ainsi que grâce à l’entreprise sociale PHÉNIX, La Koncepterie a récupéré un stand entier sur le site de Rock-en-Seine. En outre, de plus en plus de structures cherchent à donner leur matériel dont elles se séparent, à l’instar du cinéma GRAND REX auprès duquel nous avons récupéré de la moquette datant de 1972 !

Une pincée de location. En effet, des structures s’y sont spécialisées et permettent d’emprunter pour un impact environnemental minime et un coût attractif. Par exemple, ARTSTOCK récupère des décors et équipements scéniques afin de les réintégrer dans le circuit. On a fait appel à leur service pour installer des super éventails géants.

Un bol d’emprunt avec les Kopains La Ressourcerie Créative, l’association Aurore, Co-Recyclage ou encore Yes We Camp !

 

Tous ces moyens sont symboliques du fonctionnement de l’économie circulaire, véritable alternative à l’usage unique et économie linéaire classique. La solution est collective et fondée sur l’interdépendance.

 

 

Alors, la scénographie responsable avec La Koncepterie, on s’y met ?

 

 

Source : https://www.zerowastefrance.org/media/Rapport_Moquette_ZeroWasteFrance_ChangingMarkets_2017.pdf

Laisser un commentaire